Association Humanitaire Manlife - Marcsri
 

Association Humanitaire Monégasque
(autorisée par Arrêté Ministériel n° 2004-256 du 13/5/2004)

"Extrait des statuts : :
Fournir assistance aux démunis, sous forme d'aide alimentaire, sanitaire, éducative ou la création de structures adéquates, partout dans le monde,
......on portera une grande attention à l'aide aux enfants."
Italiano
MARCSRI

Née le 11 mars 1934, Mme Rita Perera (populairement connue sous le nom de Sr Rita) est issue d'une famille très respectée de Galle..Ses parents étaient professeurs et de leurs sept enfants (5 garçons et 2 filles) deux sont devenus médecins ,un prêtre jésuite, un comptable et un juge. Les deux filles sont entrées dans l'enseignement. Mme Rita Perera a fait ses études au couvent du Sacré de Coeur àGalle., et a rejoint l'ordre des soeurs de la charité de 1953 à 1968. Elle a poursuivi ses études à Dublin en Irlande. Par la suite de très graves problèmes de santé l'ont amené à quitté le couvent de soeurs dont elle faisait partie.

En 1971 elle a épousé Marcus Perera de Kulutara. Elle est venue vivre avec son mari dans le quartier de Katukurunda à Kalutara. Sans enfant elle s'est occupée de son foyer et de leur maison appelée "Marcsri". Son mari Marcus est décédé le 5 mars 1982. Elle a commencé alors à rendre visite aux malades de l'hôpital qui n'avaient pas de visite, leur apportant des plats cuisinés à la maison, puis à collecter un peu d'argent pour acheter trois chaises roulantes. Un jour alors qu' un homme qui quittait l'hôpital n'avait aucun endroit où aller, elle a mis une natte et une toile de jute sous le porche, de sa maison et ainsi a débuté le premier Marcsri. Un malade en entrainant un autre, elle a aménagé un hangar en cocotiers tressés dans son petit jardin. Des femmes sont arrivées elles aussi et il a fallu agrandir sa maison pour les loger.

C'est alors que des petits enfants ont été anenés. Ils ont été logés dans son salon minuscule. Elle s'est débarassée de tous ses objets de valeur pour s'occuper de toutes ces personnes.

Un bienfaiteur lui a donné un peu d'argent pour batir une structure plus adhéquate que le hangar pour loger les nécessiteux.

Un groupe d'Autrichiens a construit une petite salle pour loger les enfants.

 

Father Julian TISSERA

En 1983 elle a été épaulé par un prêtre détaché par son évêque, le Père Julian TISSERA, qui est devenu rapidement le véritable bras armé de Marscri.

De fil en aiguille Marscri s'est retrouvé à la tête d'une vingtaine de maisons de plus ou moins grande dimension qui accueillent et subviennent aux besoins de 600 personnes environ, enfants orphelins, personnes âgées sans famille, enfants handicapés, jeunes et personnes âgées handicapés.

 

Une exploitation agricole permet d'approvisonner ces maisons réparties au sud du Sri Lanka, principalement dans la région de Kalutara.

 

 

Miss Rita est décédée le 26 mai 2015